Bordeaux A Du Talent

Edition du 05/10/2021
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique depuis 21 ans. ! Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de VALOIS


Vignoble de 8,22 ha (vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon, 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Beau Pomerol 2018, de couleur rubis soutenu, corsé, distingué, parfumé, aux tanins fermes, d’une belle persistance, de bouche fondue et parfumée. Le Pomerol L’Éclat de Valois 2018, issu de vieilles vignes, est intense, un vin coloré et charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie structure, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, un millésime ferme en bouche, aux nuances de truffe et de pruneau. Son Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2018, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, a des tanins fermes et fondus à la fois. Plus fermé, le Saint-Émilion GC L’Éclat de Valentin 2018, allie charpente et distinction, un vin d’une jolie concentration, aux nuances de groseille, de fumé et de poivre.

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Château LAFLEUR du ROY


Un domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d’environ 40 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation. “Nous avons récolté en 2020 de beaux raisins sains aussi bien pour le Château Bossuet que pour le Château Lafleur du Roy, nous dit Laurent Dubost. En Bordeaux Supérieur, aux sols graveleux et argileux, les rouges sont concentrés, bien colorés, aux arômes de fruits noirs, d'une bonne richesse tannique. Le Pomerol Lafleur du Roy réunit qualité et quantité, également. Il fleure les arômes d'agrumes et possède une belle longueur en bouche. Quant aux Bordeaux blancs secs, issu d'un terroir de graves, il a davantage souffert de la chaleur de l'été 2020, et pourtant, il offre tous les atouts d'un grand vin blanc : finesse et fraicheur aromatiques. Le Château La Vallière (1 hectare de vignes plantées sur un terroir de petites graves fines et de sables) possède une belle finesse, de bons tanins, c'est un vin élégant. En bref, pour nous, le millésime 2020 rejoint les beaux vins de ces dernières années. Sont vendus actuellement : en Château Bossuet, Bordeaux Supérieur 2014, 2015, 2016, Bordeaux blanc sec Château Paquerette 2019 puis 2020, pour Lafleur du Roy Pomerol 2016, 2017, 2018 et, en Lalande-de-Pomerol, 2015, 2016, 2017, 2018 et quelques 2014.” Magnifique Pomerol 2018, élevage en cuves durant 2 mois et en fûts 15 mois, un vin équilibré et dense, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras en bouche, il se goûte déjà très bien. Vous allez adorer son 2017, il est excellent, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, est un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Très savoureux 2016, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

Château Les GRAVES


Toujours au sommet de son appellation également. Propriété familiale depuis 4 générations, où le fils, Julien, qui travaillait avec son père depuis huit ans, est désormais gérant.  “De 5 ha en 1910, l'exploitation s'étend aujourd'hui sur 20 ha. Chaque génération a contribué à cet agrandissement et a su amener son savoir faire et son expérience pour développer le vignoble. Tout en respectant la tradition, nous travaillons dans un souci de modernité, car ceci est nécessaire à l'évolution qualitative de nos vins. Ainsi nous faisons de notre domaine un espace dynamique et moderne tout en conservant les techniques traditionnelles de vinification qui donnent au vin toute sa saveur et sa qualité. C'est avant tout la passion du vin et de la vigne qui nous unit et qui donne à notre domaine cet esprit de famille qui lui est propre. Le vignoble est exposé sur coteaux sud-ouest, avec des sols en majorité argilo-graveleux. Beaucoup de soins sont apportés à la préparation des vignes (effeuillage et éclaircissage, vendanges manuelles pour les raisins blancs et les rouges des meilleurs coteaux...).” Nous avons beaucoup apprécié ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Réserve 2018, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse. Le Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Réserve 2020, élevé en fûts de chêne, au nez où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, est de bouche florale, idéal sur du saumon fumé. On poursuit avec le Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition 2018, savoureux, de belle robe soutenue, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus, et ce joli Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Tradition 2020, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine.

Jean-Pierre et Julien Pauvif
Scea Pauvif - 15, rue Favereau
33920 Saint-Vivien-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 47 37
Email : info@cht-les-graves.com
Site personnel : www.chateaulesgraves.com

SCEA CHATEAU DAVID


La maison du Château date du XVIIIe siècle, elle a appartenu pendant 5 générations à la même famille de vignerons, avant d'être reprise en 2015 par 2 passionnés du vin : Isabelle et Thierry Kerdreux. Le vignoble de 16 ha est composé de 48% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot, 4% Cabernet franc, 3% Petit Verdot et 3% Cot, terroir sablo-graveleux majoritaires, limons argileux et affleurements calcaires selon les secteurs, dans un paysage doux et mollement vallonné, entre l'océan Atlantique et l'estuaire de la Gironde. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. HVE niveau 3 à partir du millésime 2018 mais déjà travaillé de la même façon depuis la reprise du domaine en 2016. Vous allez apprécier son Médoc Les Hauts de David 2016, médaille d’Argent Lyon 2018, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux. Son Médoc David 2015, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, c’est un vin puissant, de belle matière. Le 2014 est de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse.  Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé, de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Goûtez également le Château Les Abèdes 2015, très classique, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, associe structure et élégance, un vin séducteur et distingué. Jolie nouveauté avec cette cuvée Fleur de David 2016, très parfumé au nez (griotte, fumé), il est dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais.


40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 59 09 et 06 89 16 07 70
Email : contact@chateaudavid.pro
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château FONPLEGADE


Château CHENE-VIEUX


Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, vignes de 25 ans.
Coup de cœur pour leur Puisseguin Saint-Émilion Cuvée Première 2019, charnu, aux tanins fermes mais soyeux, d?une jolie concentration, aux notes de groseille, d?humus, de couleur pourpre, de bouche savoureuse, très représentatif de ce très grand millésime bordelais.
Le 2018, médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris 2020, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, très typé. Le 2016 est racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d?excellente évolution comme le prouve ce 2011, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et d?humus, savoureux. Plusieurs millésimes sont disponibles (2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016).

Sce Foucard et Fils
34, route de Saint-Émilion
33570 Puisseguin
Tél. : 05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26
Email : contact@chateaudemusset.com
www.chateaudemusset.com
 


Château CROQUE MICHOTTE


Au sommet (voir Éditorial). Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, et collectionne les récompenses, à un prix très doux ! On est loin des vins ?bodybuildés?, sans âme ni terroir... Certifié Agriculture Biologique.
Pierre Carle nous dit que ?ce 2020 est très bon, supérieur au 2019, je trouve, il a une belle couleur foncée, de la mâche, beaucoup d?arômes, de la matière, beaucoup d?atouts qualitatifs? Nous avons vendangé les Merlots du 14 au 17 Septembre et les Cabernets les 23 et 24. C?est un millésime qui a bénéficié de beaucoup de lumière, grâce à cet été sec et très ensoleillé, cette très belle synthèse chlorophylienne a participé à la croissance des raisins. Heureusement, car la campagne avait mal commencé avec un printemps froid et pluvieux, ce qui a eu des incidences sur la fécondation. Le 2020 est à l?élevage en barriques de chêne français à grain fin, le vin passe dans 60% de barriques neuves, le reste d?un vin. Je n?aime pas trop de boisé dans mes vins, je laisse le fruit s?exprimer et, dans ce 2020, on retrouve ces arômes veloutés, en bouche, c?est remarquable, la couleur est très foncée. C?est un millésime à forte proportion de Merlots et, sur notre terroir voisin de Petrus et de Cheval Blanc, ce cépage s?exprime particulièrement bien sur nos sols de graves et de sable.
Les vins du Château Croque-Michotte sont assez faciles à boire rapidement alors qu?ils ont un potentiel de vieillissement impressionnant, je déguste en famille de très vieux millésimes provenant de ma cave personnelle qui se tiennent très bien !
La qualité du vin commence à la vigne, nous utilisons très peu d?engrais, optons pour une taille courte, maîtrisons les rendements, vendangeons à maturité? il n?y a pas de secret? Nous cherchons à obtenir de bonnes acidités naturelles car cela donne de grands vins de terroirs, la garde révèle tout leur potentiel du vin, c?est très intéressant.
La culture en Bio sur tout notre vignoble n?a pas posé de problème particulier en 2020 car nos rendements sont très raisonnables de 25 à 35 hl/ha. Pour le 2020 nous avons fait des vinifications et élevage sans sulfite, nous avons su tirer partie de l?hiver plutôt froid.
Actuellement, le 2019 est un millésime qui plait beaucoup, il est très bon, déjà souple à déguster, un très joli vin.?



Une référence, ce grand Saint-Émilion GC 2018 est velouté en bouche, fruité avec de la complexité, de la puissance et une grande finesse. Un millésime très surprenant et très séduisant à la fois avec ces notes de fruits noirs et d?épices, c?est un grand vin à prix très doux (32 €).
Superbe, ce Saint-Émilion GC 2017, corsé, aux tanins mûrs, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, alliant rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps mais qui s?apprécie déjà. 
Toujours exceptionnel, le 2016, généreux, plein de charme, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d?épices, associant rondeur et structure, un vin gras, tout en bouche, d?une belle persistance, avec ces nuances de fruits compotés au palais, de garde, naturellement (un cadeau pour 32 € !). Formidable 2015, récompensé déjà par pas moins de cinq médailles lors de Concours (bravo !), 1 Grand Or, 2 en Or et 2 en Argent, un vin intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. 
Le 2014 commence à se goûter vraiment remarquablement bien, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s?il a un réel potentiel d?évolution.
Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, parfait avec un carré d'agneau rôti ou des noix de veau, sauce au romarin. Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois.
Le 2010 est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d?épices et de sous-bois, un vin ample, d?un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009 n?a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d?une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l?une des plus belles réussites de l?appellation dans ce millésime.
Et les vins de Croque Michotte savent vieillir : nous avons été stupéfaits par la tenue de ce millésime 1947 (vous lisez bien), toujours cette fraîcheur aromatique, au nez complexe de fruits rouges (cassis, cerise), des notes épicées, fumées et florales (violette). Équilibre, élégance, velouté, s?imposent avec une belle finale persistante. C?est rare et beau ! Même propriétaire que le Château Le Chabrier (voir région Sud-Ouest).

Pierre et Lucile Carle

> Les précédentes éditions

Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020

 



Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château D'ARRICAUD


Château de PASQUETTE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château LAJARRE


Château BEYNAT


Château FONBADET


Château LESTAGE-DARQUIER


Château HAUT-MARBUZET


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château de VALOIS


Château HAUT-CALENS


Château VIEUX RIVALLON


Clos du PÈLERIN


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château FONTBONNE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château BELLE GARDE


Château HAUT-MACÔ


Château Les GRAVES


Château DARIUS


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château BALESTARD La TONNELLE


Château LAFLEUR du ROY


Château VOSELLE


Château PLANTIER ROSE


Château BELLEGRAVE


Château de Beaulon


CLOS DES LUNES


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château BOSSUET


Château BOUSCAUT



CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CLOS TRIMOULET


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales