Bordeaux A Du Talent

Edition du 09/02/2021
 

Château HAUT-SAINT-CLAIR

Sommet

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Petit vignoble de 6 ha en appellation Puisseguin – Saint Emilion planté sur croupes et plateau de structure argilo calcaire. L’encépagement est marqué par de vieux cabernets francs (Bouchets) de plus de 50 ans, 25 % environ, et les merlots noirs dont les âges s’étalent entre 3 et 60 ans. La situation de ce vignoble accidenté donne des vins riches, puissants et aromatiques. La technique est apportée avec précision : effeuillage ponctuel, raisins triés avant et après égrappage, sélection des jus, mis en cuve sans foulage. La fermentation et la macération sont étalées sur un mois environ, la régulation des températures et les dégustations sont les outils utilisés pour l’obtention des cuvées. Après fermentation malolactique , les vins sont décantés et mis en barriques. Le tiers des fûts est renouvelé chaque année. L’élevage en bois s’échelonne sur 10-12 mois selon les millésimes. Les assemblages définitifs s’effectuent en cuve inox avant la mise en bouteilles. Millésimes disponibles : 2006, 2012, 2014, 2015 et 2016. Château Haut Saint Clair représente notre Sélection. Le fruit du millésime avec l’alliance d’un élevage en barriques de chêne français. Moulin Saint Clair, notre cuvée Tradition, montre le fruit dans son amplitude accompagné d’une note légèrement boisée.

   

Château HAUT-SAINT-CLAIR

Yannick et Andrea Le Menn
1, Saint-Clair
33570 Puisseguin
Téléphone : 05 57 74 66 82

Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


Une propriété, une vraie histoire de famille. Le domaine de Jalousy a été acquis par la famille Duporge en 1910. En 1930, le vignoble, produisant principalement du vin blanc, atteint 35 hectares . En 1934, Henri Duporge rejoint son père Fernand sur l'exploitation. A partir de cette date , le domaine n'a alors cessé de s'agrandir et de se moderniser. En 1962, Pierre Duporge, fils d'Henri rejoint à son tour l'exploitation viticole. Deux ans plus tard, sa soeur Marie-Hélène Duporge s'implique également dans l'entreprise familiale. En 1968, ils achètent une propriété à David et Beaulieu. En 1999, Philippe Person, fils de Marie-Hélène Duporge, reprend la propriété et se retrouve à la tête d'un vignoble de 93 ha. Entre 2004 et 2016, Philippe Person a poursuivi l'extension du domaine. L’exploitation familiale des Vignobles Jalousie Beaulieu rachète le Château Pascaud en 2017, cette transition s’ effectue en douceur, puisqu'elle fait suite à 20 ans de fermage auprès de l'ancien propriétaire, Bernard Avril. Le vignoble Pascaud représente 27 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 4 600 pieds/ha. En 2016, la SCEA des Vignobles Jalousie Beaulieu exploite 160 ha de vignes. Son fils, Pierre Person, rejoint l'aventure familiale en 2016 et représente la sixième génération. Pour Philippe Person, “les vins présentés à la vente cette année sont Château Jalousie Beaulieu 2018, Château Jalousie Beaulieu cuvée Prestige 2018 et Château Pascaud 2018. A partir de Juin 2020, s’ajoutera notre nouveauté : Château Pascaud Réserve 2019. Les vendanges 2019 se sont bien passées, ce millésime est d’une qualité remarquable. Après deux années compliquées, en terme de volume (gel en 2017, grêle en 2018), nous sommes heureux d’avoir, en 2019, obtenu le volume attendu par l’appellation Bordeaux Supérieur. Ma plus grande fierté est de voir au quotidien l’implication de l’ensemble de l’équipe qui accomplit avec enthousiasme un travail rigoureux pour assurer la qualité de nos vins et le respect de notre environnement. Nos sols sont majorativement de type argilo-calcaire et les cépages : 80% Merlot, 12% Cabernet franc, 7% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec. Le mode de culture est raisonné et applique les normes du SME (Système Management Environnemental). Nous sommes fiers d'avoir obtenu la certification HVE niveau 3 et ISO 14001 reconnu à l’international. Cela signifie une agriculture plus respectueuse pour l'environnement en respectant un cahier des charges très rigoureux, créé et contrôlé par le ministère de l’agriculture, préservation de la biodiversité, stratégie Phytosanitaire, gestion de la Fertilisation, gestion de la ressource en eau. Je suis heureux que mon fils Pierre ait rejoint l’aventure familiale et représente ainsi, la sixième génération.” On est bien au sommet avec ce très savoureux Bordeaux Supérieur Château Jalousie Beaulieu 2018, médaille d’Or Paris 2020, riche et parfumé (griotte, prune, humus), bien charnu, d’une bonne longueur au palais, aux tanins bien mûrs, parfait, notamment, sur un jarret de veau aux cèpes séchés ou des cailles rôties. Le Château Jalousie Beaulieu cuvée Prestige 2018, plus dense, a des senteurs de fruits cuits et d’humus, c’est un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, de garde. Quant au Bordeaux Supérieur Château Pascaud 2018, au nez complexe, où dominent le cassis mûr et les épices, est un vin ample et harmonieux, avec une jolie structure, de charpente élégante.

Scea Jalousie-Beaulieu - Famille Person
1, Chemin La Jalousie
33133 Galgon
Téléphone : 05 57 74 30 13
Email : contact@jalousie-beaulieu.com
Site personnel : www.jalousie-beaulieu.com

Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet franc, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau-père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans. Remarquable Montagne-Saint-Émilion 2016, de robe sombre, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis, myrtille) et la truffe, aux tanins satinés et puissants à la fois, complexe, à découvrir sur une épaule d’agneau, par exemple.  Savoureux 2015, un vin de bouche ample, de jolie robe, tout en arômes, où dominent des notes de groseille, de griotte et de poivre, corsé et riche, de belle garde. Le 2014, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuite, un vin bien charpenté et équilibré, souple mais charnu, est parfait, par exemple, sur un lapin en cocotte ou un chaud-froid de cailles.  Ne pas hésiter à goûter le Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2015, très représentatif de ce millésime, racé, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes mais soyeux.

Vignobles Carrère
9, route de Lyon - Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-carrere.com

Château HAUT BARRAIL


La propriété, avec son moulin, existe depuis 1362, appelée jadis “la maison de la Bernède” aujourd'hui disparue, seul le moulin subsiste. La construction actuelle date pour ses parties les plus anciennes du début du XVIIe siècle. Actuellement, le logis représente des caractéristiques architecturales du XVIIIe siècle, au fronton de ce dernier sont gravés, dans les pierres, deux symboles : Vigne et Blé. Propriétaire depuis 1987, la famille Gillet a effectué beaucoup de travaux de restauration et le premier millésime du Château Haut Barrail est né en 1995. Le Château Haut Barrail possède une superficie de 12 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 70% de Merlot et à 30% de Cabernet-Sauvignon. Beau Médoc 2017, tout en arômes, de bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, parfait avec, par exemple, un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise. Toujours un savoureux 2016, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, il est riche, d’une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée, de jolie garde. Le 2015, de robe pourpre, au nez persistant (griotte, violette), d’une belle harmonie, il est charnu, gras, bien charpenté, complexe, aux connotations épicées. Excellent 2014, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet intense, c’est un vin ample, avec des arômes de réglisse et de mûre, aux tanins denses mais souples, de bouche étoffée, associant ce gras bien caractéristique du millésime à des notes finement épicées.

Cyril Gillet
8, rue du Maquis des Vignes Oudides
33340 Bégadan
Téléphone :05 57 75 11 91 et 06 11 27 65 00
Email : chateau.hautbarrail@orange.fr
Site personnel : www.chateauhautbarrail.com

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Leur Haut-Médoc 2017 est un vin très plaisant et élégant d’une structure classique avec des tanins souples, il développe de puissants arômes de fruits noirs, un vin bien charpenté, à la fois riche et souple, d’une belle finale aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, déjà agréable dans sa jeunesse mais qui a un potentiel.


32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château TRONQUOY-LALANDE


Château Tronquoy-Lalande est la propriété de Martin et Olivier Bouygues depuis 2006.
C?est l?une des plus anciennes propriétés de Saint-Estèphe, la deuxième créée sur l?appelation après Calon Ségur. Son nom ?Tronquoy? a pour origine le nom de l?ancien propriétaire.
Le terroir est composé essentiellement de graves argileuses profondes. Le vignoble couvre 30 hectares d?un seul tenant autour du Château dont 27 ha sont en production.
Son encépagement est à dominante Merlot (52%), complété par 39% de Cabernet-sauvignon, 6% Petit Verdot et 3% de Cabernet franc.
?Nous sommes engagés dans une viticulture environnementale depuis 2015 , déclare Hervé Berland, CEO du Château Tronquoy-Lalande, cela se passe très bien et nous encourage à continuer.
Tronquoy-Lalande bénéficie d?un beau terroir, très drainant, composé d?une épaisse couche de graves (environ 10-12 mètres), mêlée à de l?argile, terroir idéal pour permettre à la vigne de s?adapter aux excès climatologiques, comme la pluie ou la sècheresse.
Compte tenu de la qualité de notre terroir, nous pouvons, chaque année, amener nos raisins à parfaite maturité, c?est un atout majeur.
Les vins que nous produisons sont d?une belle qualité homogène. Tanniques et soyeux, ils offrent une belle expression du fruit grâce à la forte proportion de Merlot dans l?assemblage, soulignée par la présence du Petit Verdot qui apporte cette touche épicée si reconnaissable dans les vins de Château Tronquoy-Lalande, ?boostant? les arômes du vin. L?élevage est de 12 mois, dans 30% de barriques neuves. Cette proportion est un choix délibéré, car, si l?élevage était effectué en 100% barriques neuves, nous prendrions le risque de durcir le vin.
Les vins de Saint-Estèphe sont structurés et ne manquent jamais de tannins, c?est d?ailleurs l?une des particularités de cette appellation, mais à Tronquoy-Lalande, nous avons le désir de produire des vins qui ont du charme, séduisants dans leur jeunesse.?
2017 est une année précoce, les vendanges ont été réalisées entièrement au mois de septembre. La floraison en mai, une véraison avec 15 jours d?avance, un beau mois d?août avec un déficit de pluie.
Les pluies de début septembre ont été salutaires car la vigne manquait d?eau. Les 10 premiers jours de septembre ont eu un effet intéressant car cela a freiné la concentration des baies, revenant ainsi sur des équilibres de sucre plus classiques.
Ce millésime est bien équilibré, ?nous ne recherchons pas la concentration absolue, mais plutôt des vins plus équilibrés, qui ont de la fraîcheur, de l?élégance.? Le 2017 est bien ?typé? Bordeaux, avec un joli fruit.
2016 combine parfaitement le fruit, la puissance, la finesse et l?élégance. C?est un vin accompli. Ce millésime est un grand vin. De couleur profonde, aux tanins fondus mais bien présents, avec des notes de fruits cuits et de musc, soyeux et dense en bouche, élégant et harmonieux, charpenté, avec un bon potentiel de garde.
2015 est un millésime avec une belle structure, une grande finesse et de la complexité. Son assemblage : 55% Merlot, 37% Cabernet-sauvignon, 6% Petit Verdot et 2% Cabernet franc, charmeur et racé, mêlant concentration aromatique et souplesse, un vin aux notes de griotte, mûre, cassis. Il offre une bouche soyeuse et persistante avec des nuances de fumé.
2014 se révèle être le moins complexe. C?est un millésime avec la typicité de Saint-Estèphe, avec moins de rondeur que les 2015 et 2016. Il est structuré, charmant avec un bon potentiel. Son assemblage : 56% Merlot, 37% Cabernet-sauvignon, 6% Petit Verdot et 1% de Cabernet franc, donne un vin très élégant, toujours fin et fruité, dont l?élevage en barriques de bois neuf (25%), bien intégré, donne cette persistance en bouche.
2013, dont l?assemblage constitué de 20% Merlot, 38% Cabernet sauvignon, 8% Petit Verdot et 2% de Cabernet franc, présente une belle robe intense. Au nez, des notes de cerise bien mûre et de sous-bois. Il se révèle très équilibré au nez comme en bouche, c?est un vin élégant.
2012 est très aromatique, avec des notes épicées et de réglisse. Concentré, charpenté, aux tanins fermes mais souples, avec une longue persistance en bouche.
2011, dont l?assemblage est composé de 47% de Cabernet sauvignon, 42% de Merlot et 11% de Petit Verdot, est un millésime d?un rouge profond, volumineux en bouche, élégant et complexe, au nez persistant avec des notes de myrtille et d?épices. C?est un grand vin, équilibré, avec une bouche dense, où l?on retrouve des notes de cassis, groseille, mûre. La finale subtilement poivrée fait tout son charme. ?En 2011, précise Yves Delsol, nous n?avons pas eu de grêle, et nous avons bénéficié de rendements très corrects, cela est dû au terroir du Château Tronquoy-Lalande où l?argile est dominante, ainsi la vigne ne souffre pas de stress hydrique. Les Cabernets étaient très jolis.?
2010 est un grand millésime. D?un beau rouge foncé, dense, on est séduit par de jolis arômes de fruits noirs (mûre, cassis), de notes poivrées (grâce à la proportion de Petit Verdot dans l?assemblage). Très belle structure, un beau volume en bouche, accentué par des tanins soyeux et une finale persistante. assemblage : 50% Cabernet-sauvignon, 40% Merlot et 10% Petit Verdot.

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland - Directeur Technique : Yves Delsol

33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 61 05
Email : chateau@tronquoy-lalande.com
www.tronquoy-lalande.com
 


Château CARONNE-SAINTE-GEMME


Vignoble de 45 ha, 60% Cabernet-Sauvignon, 37% de Merlot, 3% de Petit Verdot. Ici, le terroir est composé de graves profondes de l'ère günzienne sur un sous-sol d'alios à l'est et d'argile léger à l'ouest. Sa forme est celle d'une île, de 18 m d'altitude, formant une résurgence du plateau de Saint-Julien qui le borde au nord et au nord est.
?La grave, très abondante, présente des galets de taille parfois importante et permet la bonne conservation de la chaleur mais également aux racines de la vignes de pénétrer très profondément dans le sol sans humidité excessive et sans risque d'asphyxie. Le sous-sol apporte une alimentation hydrique régulée aux vignes à maturité mais surtout sa typicité avec en l'occurrence des notes plus fines et bouquetées à l'est et plus puissante et corsée à l'ouest.?
Agréable Haut-Médoc Château Caronne Sainte Gemme 2018, il est bien corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs, classique de ce millésime. Le 2016, est charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente.
Le 2015, est riche en arômes, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux nuances de fruits macérés et de cannelle, très équilibré au nez comme en bouche, de garde, naturellement (16 €).
Ils proposent également le Haut-Médoc Chateau Labat 2016, qui est corsé, aux tanins souples et bien équilibrés, au nez intense (mûre, épices), de bouche puissante. Le 2015, est charnu, aux tanins puissants, où dominent la fraise des bois bien mûre et l?humus, c?est un vin de charpente structurée et fine à la fois, complexe et persistant (16 €).

Jean et François Nony

33112 Saint Laurent Médoc
Tél. : 05 57 87 56 81
Fax : 05 56 51 71 51
Email : jfnony@gmail.com
www.caronne-ste-gemme.com
 


Vignobles CHAIGNE et Fils


Une histoire de passion familiale pour ce domaine de 50 ha, où trois générations travaillent ensemble. Des ancêtres cultivateurs sont identifiés depuis au moins 6 générations sur ce domaine familial viticole du bordelais. Dès le début du XXe siècle, les arrière grands-parents, puis les grand-parents du propriétaire actuel Régis Chaigne exploitent des terres et vignes à Cantois d'une part (lignée paternelle) et à Saint-Laurent-du-Bois (lignée maternelle). Régine et Jean-Claude, ses parents, perfectionnent l'exploitation à partir du début des années 1970, sélectionnent leurs terroirs, modernisent l'outil de vinification, réalisent les premières mises en 1975, destinées à une clientèle d'amis développée par le bouche à oreilles. Régis s'associe à ses parents en créant avec eux ?Vignobles Chaigne et Fils? en 1992. Il poursuit le développement, acquiert de nouvelles parcelles, développe la vente aux professionnels, modernise le chai, constitue une équipe.
Toujours ce joli Bordeaux rouge cuvée Prestige Château Ballan-Larquette 2015, dense, où se mêlent la griotte et l?humus, un vin avec des tanins mûrs, de bouche dense dominée par la prune (13,15 €).
Agréable Entre-Deux-Mers Domaine de Ricaud 2018, un vin fin, sec et rond à la fois, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, bien frais au palais, d?une bonne persistance aromatique (6,65 €). Tout comme le Bordeaux blanc sec cuvée Marie-Louise Château Ballan-Larquette 2014, c?est un vin alliant finesse et structure, une belle rondeur et des connotations de petites fleurs blanches et d?agrumes, de bouche riche et longue. Nous avons également goûté le 2009, toujours bien présent, velouté et fruité.
Le Bordeaux blanc Château Ballan-Larquette 2019, est parfumé (lis, agrumes), tout en rondeur, avec une note de fraîcheur caractéristique (6,35 €). Le Bordeaux rosé Château Ballan-Larquette 2019, a des senteurs de mûre et de rose, alliant rondeur et vivacité, parfait sur des plats exotiques (6,35 €).
Joli Bordeaux rouge Château Ballan-Larquette 2017, de teinte grenat, un vin aux nuances de cerise noire et d?épices caractéristiques, avec cette bouche chaleureuse, aux tanins savoureux, qui allie rondeur et structure, d?une longue finale (6,65 €). Suave Bordeaux blanc mœlleux Château Ballan-Larquette 2019, très aromatique, de bouche très veloutée où se distinguent des arômes persistants d?agrumes mûrs et de brioche, d?amande grillée et de coing (6,65 €).
Et on retrouve toujours le Bordeaux Supérieur rouge Château Peynaud 2015, de bouche puissante, aux nuances de fruits rouges à noyau frais, charnu et bien classique, tout en bouche, de couleur profonde, aux tanins riches et savoureux à la fois (8,40 €).

Eléonore et Régis Chaigne
Château Ballan-Larquette
33540 Saint-Laurent-du-Bois
Tél. : 05 56 76 46 02
Email : regis@chaigne.fr
www.chaigne.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019

 



Château BERTHENON


Château LAFON


Château BALESTARD La TONNELLE


Château BEYNAT


Château CANTENAC


Château MAUVINON


Château LASCOMBES


Château de VIMONT


Château de ROQUEBRUNE


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château DARIUS


Château FONBADET


Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


Château BELLE GARDE


Château du GRAND BOS


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château CHENE-VIEUX


Château de VALOIS


Clos du PÈLERIN


Château HAUT-MARBUZET


Château LAJARRE


Château PENIN


Château PIGANEAU


Château LESPAULT-MARTILLAC


Domaine de CARTUJAC


Château LAFLEUR du ROY


Château Le BOURDIEU


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château D'ARRICAUD


Château HAUT-CALENS


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château FAUGAS


Château DEVISE d'ARDILLEY


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château VALENTIN



DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales