Bordeaux A Du Talent

Edition du 19/05/2020
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAJARRE


Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. “Sont commercialisés cette année, en rouge le Bordeaux Supérieur Château Lajarre 2016, 2017, 2018 et la cuvée Eléonore 2018, élevée en barriques, nous indique Grégory Lovato. Les vendanges 2019 ont pu être effectuées dans de bonnes conditions à parfaite maturité, de sorte que nous avons vinifié la totalité de la vendange sans ajout de soufre. C’est une belle année qualitative, ce millésime a tout : concentration, maturité, un caractère affirmé et un beau fruité. Sur les vignes replantées, l’on observe une production plus importante de Cabernet franc (40%) et de Merlot (60%).” Vous allez apprécier comme nous ce superbe Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2017, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), tout en bouche, avec des notes caractéristiques de cassis et d’épices, de garde.  Le 2016, médailles de Bronze à Londres et d’Argent à Bordeaux, est également une réussite, ample, avec ces fines nuances de fruits noirs et de poivre en finale, un beau vin qui mérite une cuisine légèrement épicée comme, par exemple, un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou des tournedos pôélés et macaronis aux morilles. Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château Lajarre 2017, bien classique du millésime, dégage des notes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue, une réussite comme ce 2016, de bouche puissante, aux nuances de fruits rouges à noyau frais, il est charnu et bien classique, tout en bouche, de couleur profonde, aux tanins amples et savoureux.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Le vignoble familial Château Galand est une propriété fort ancienne, dont les bâtiments datent pour certains du XVIe siècle. Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce jusqu'aux plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres. La côte de Canon-Fronsac est le prolongement géologique vers le sud-ouest de la grande côte de Saint-Émilion portant ses crus les plus prestigieux. Au nord, s'étendent les vignobles de Fronsac. On y retrouve les calcaires à astéries et la molasse du Fronsadais donnant le vin dont le caractère suffit à le distinguer. Le relief accidenté empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées. Grand Canon-Fronsac 2018, il est harmonieux, aux notes fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, un vin dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et de la matière. Le 2016, (médaille d’Or concours Général Agricole Paris 2019), très typé, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, il est classique et élégant, avec de la matière et une bouche chaleureuse, un vin racé comme on les aime, qui développe en finale des connotations délicates de fruits macérés et de poivre, de garde. Vous aimerez ce Bordeaux Supérieur Château Galand 2018, tout en bouche, riche et coloré, aux arômes de cassis, corsé, aux tanins harmonieux et équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde. Le 2016, médaille d’Or concours général Agricole Paris 2019, coloré, au nez dominé par la mûre et la framboise, de bouche ample où se retrouvent la griotte et la prune


La Malatie
33126 Fronsac
Téléphone :05 57 25 20 72 et 06 27 05 05 38
Email : pharmaciejeangaland@orange.fr
Site personnel : www.chateaufronsac.com

Château SAINTE-BARBE


Sainte Barbe est une propriété historique de Bordeaux située sur un terroir viticole au riche passé mais aujourd’hui plutôt oublié et pourtant si proche. La Chartreuse typique de Bordeaux du XVIII siècle est située sur les rives de la Garonne avec une vue magnifique sur la rivière. Elle est construite au-dessus des caves qui se trouvent au rez-de-chaussée où les barriques de vin étaient emmagasinées. Elles pouvaient être roulées à la main au bord de la rivière pour être chargées sur des navires à destination de l'Angleterre et de l'Europe du Nord. Une autre spécificité est l’utilisation d’un cuvier gravitaire de type médocain construit au XIXe. Le vignoble de Sainte Barbe couvre actuellement 30 ha d’argiles sur des sols alluviaux sur la rive droite de la Garonne. Les Merlot s’y plaisent beaucoup et représentent 85% de l’encépagement, accompagné de Petit Verdot, Cabernet-Sauvignon et franc. Excellent Bordeaux Supérieur 2016, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Cabernet franc, Petit Verdot sur sols d’alluvions (argile, silice, gravier), de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut. Beau 2015, coloré, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, aux arômes de réglisse et de mûre, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des nuances de cerise noire et d’humus au palais. Remarquable Bordeaux Merlot 2018, bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue comme il le faut. Vous apprécierez tout autant le 2016, avec ces notes de mûre et de griotte, il est riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche ample. Goûtez le 2015, de belle robe, de bonne base tannique, il est ample et corsé, avec ce nez subtil dominé par la fraise mûre, un vin qui mêle charme et richesse, charnu, où dominent la fraise des bois bien mûre et l’humus, en finale.

Famille de Gaye
Route de Burck
33810 Ambès
Téléphone :05 56 77 49 57
Email : commercial@chateausaintebarbe.fr
Site personnel : www.chateausaintebarbe.fr

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur sou- tenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance, que vous apprécierez sur des langoustines aux trois saveurs ou une marinière de palourdes au thym. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample.


182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château BOIS CARRÉ


Un vignoble de 6 ha (50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon), planté sur des croupes caillouteuses, sablo-argileuses et argilo-calcaires.
Une réussite avec ce Médoc 2016, médaille d?Argent concours Bordeaux 2018, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante, de belle garde. Le 2015, médaille d?Or au concours de Mâcon développe des arômes de fruits mûrs, classique de ce millésime, le vin est corsé, aux tanins denses et bien équilibrés, à la bouche parfumée (prune, épices). Le 2014, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, à ouvrir sur une côte de bœuf flambée ou une épaule d'agneau braisée.
Le 2013 est de bouche intense et dominé par la mûre, alliant souplesse et intensité aromatique. Beau 2012, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue, au nez où se mêlent la truffe et l?humus, charnu comme il se doit, de jolie garde mais que l?on peut déjà apprécier avec une selle d'agneau en persillé de truffe ou un ragoût de bœuf.

David Renouil
1, rue de Mazails
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Tél. : 05 56 09 08 12 et 06 08 68 45 61
Email : vanessadavid33@hotmail.fr


Château CANTINOT


C'est en 2002 que la famille Bouscasse jette l'ancre au Château Cantinot. Après une vie consacrée au monde maritime, Yann Bouscasse acquiert avec sa femme Florence le Château Cantinot. L'homme de la mer se révèle amoureux de cette terre et de ces vignes qu'il veut accompagner avec passion pour produire de grands Blaye, Côtes de Bordeaux? mais surtout de grands Cantinot.
Florence est la petite-fille de Nicole de Luze et de Pierre Vieljeux qui fut président de la compagnie maritime Delmas Vieljeux, et Yann était courtier maritime. La roue de Mulhouse, emblème de la compagnie maritime, devient la marque de reconnaissance du Château et signe son renouveau. Après des études consacrées à la viticulture et l'œnologie, Nicolas Bouscasse fait ses premières armes à la propriété puis prend la responsabilité de la vinification et de l'élevage. Maître de chai, il est aussi chef de culture. Héritier d'une grande lignée et second d'une fratrie de quatre enfants, Nicolas considère le Château Cantinot comme le ?petit dernier? de la famille !
Goutez ce Blaye Côtes de Bordeaux Château Cantinot 2015 de belle teinte grenat foncé, avec ce nez d?épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, bien charpenté, parfumé en bouche, aux tanins bien présents mais soyeux. Savoureux Blaye Côtes de Bordeaux Les Tours de Cantinot 2011, au nez persistant (griotte, violette), très équilibré, aux tanins savoureux, séducteur au palais. Beau 2010, d?un rouge profond, il est riche en fruits et en arômes, tout en finesse tannique, c?est un vin très parfumé, ample et structuré, d?une belle finale en bouche, comme le 2009, au nez intense où s?entremêlent les fruits mûrs et l?humus, corsé, avec des tanins présents et savoureux, alliant puissance et finesse, de garde, naturellement. Le 2007 se goûte parfaitement, où se mêlent la mûre et le cassis, il est ample et solide, c?est un vin riche et rond. Goûtez également leur Bordeaux rouge Château Capron 2011, 90% Merlot 10% Cabernet-Sauvignon, tout en rondeur, tout en charme, qui développe des tanins souples, vraiment très réussi. Il y a aussi ce Blaye Côtes de Bordeaux Orbite de Cantinot 2012, 100% Cabernet Sauvignon, de bouche fondue, de belle couleur, parfumé, avec ces nuances de sous-bois et de griotte, aux tanins fermes et ronds à la fois.

Yann et Florence Bouscasse
1, Cantinot
33390 Cars
Tél. : 05 57 64 31 70
Email : chateau.cantinot@wanadoo.fr
www.chateau-cantinot.com


Château PONTAC-MONPLAISIR


Une belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations.
?En 1920, mon père, Auguste Maufras acquit le domaine, dont le vignoble avait une superficie de 50 ha. Pendant la guerre de 1940, la propriété fut négligée : et c?est seulement en 1955, que j?entrepris le remembrement du vignoble en cépages nobles et la rénovation de tous les chais, cuviers, pour me permettre de faire la mise en bouteille au Château, vu qu?auparavant, la récolte était vendue en fûts. Dès lors, la vinification fut contrôlée par M. Peynaud, œnologue confirmé sur la place de Bordeaux. Au début des années 1980, après avoir suivi une formation œnologique, mon fils travaille avec moi, afin de perpétuer la tradition familiale et de pratiquer des vinifications semblables aux Grands Crus Classés.?

Alain Maufras nous parle du ?2016 rouge, le plus beau millésime que j?ai fait depuis 2005, c?est un vin capiteux, assez tannique, très rond avec beaucoup de structure, aux arômes de fruits mûrs, un vin de garde à savourer dans les 4, 5 ans. En blanc, nous proposons le 2016 et le 2015, de belles réussites, 50% de Sauvignon, 40% de Sémillon et 10% de Sauvignon gris. Belle couleur, gras, sur la gourmandise avec une belle longueur en bouche aux arômes d?abricot, de pêche et de fleur de miel, à déguster dans les 3, 4 ans.?

Beaucoup apprécié ce Pessac-Léognan rouge 2016, au nez intense où s?entremêlent les fruits mûrs (fraise, groseille) et l?humus, un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, alliant puissance et finesse, de très bonne garde.
Beau Pessac-Léognan blanc 2016, qui a des notes d?agrumes, un vin complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et très plaisant, à prévoir sur des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres ou une dorade aux poivrons, notamment.

Jean et Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Tél. : 05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
www.pontac-monplaisir.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018

 



Château FONTESTEAU


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château de ROQUEBRUNE


Château Le BOURDIEU


Domaine de CHEVALIER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine de CARTUJAC


Domaine de GRANDMAISON


Château LAFON


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château La MOULINE


Château BERTHENON


Château du MOULIN VIEUX


Château FONROQUE


Château du PAYRE


Château LAFLEUR du ROY


Château SAINTE-BARBE


Château BOIS CARRÉ


Château BEAUREGARD


Château RAYMOND-LAFON


Château TRONQUOY-LALANDE


Château CHENE-VIEUX


Château HENNEBELLE


Château CANTENAC


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château de VIMONT


Château GRAND-MAISON


Château LESTAGE-DARQUIER


Château La GALIANE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château La HAIE


Château La GRACE FONRAZADE


Château BOUSCAUT


Château CERTAN de MAY de CERTAN



DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE LA RENAUDIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales