Bordeaux A Du Talent

Edition du 29/10/2019
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2016 : “c’est un millésime magnifique, nous dit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir. 2014 : l'assemblage du Grand-Puy-Lacoste fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (82%) démontrant, s'il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis intense et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits noirs bien mûrs et très concentrés, de myrtille évoluant vers la crème de cassis très typique du Grand-Puy-Lacoste, le tout rehaussé par une touche d'épices légèrement poivrée. En bouche, l'attaque est dense, précise et se prolonge sur des tanins mûrs, puissants et élégants. Ce 2014 possède un très bel équilibre et une belle fraîcheur associés à une longue finale de note de cacao très intense. On retrouve dans ce vin la trame des beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment la richesse et la complexité du terroir, alliant le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2013 : les 80% de Cabernet-Sauvignon lui donnent une belle trame harmonieuse et montre le potentiel de son terroir. D’un rouge grenat profond, il offre un bouquet qui dévoile des arômes de fruits noirs complétés d’une touche de cassis. L’ensemble est relevé d’une pointe d’épices vanillées. L’attaque en bouche est précise, droite, soulignée par des tanins fondus, mûrs et équilibrés. Le tout offre un vin alliant charme, élégance et fraîcheur avec une jolie finale très pure.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CLOS des PRINCE


Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats. “Les vendanges, en 2018, nous précise Gilles Prince, se sont déroulées dans des conditions optimales, tout était là : chaleur, luminosité, ce qui a donné un vin très volumineux avec beaucoup de précision, une intention de fruits très intéressante, un vin structuré, similaire aux millésimes 2009, 1969, 1947. A l’élevage, une belle maturité, un bel équilibre, beaucoup de croquant, beaucoup d’éclat. Nos ventes en 2019 se situent sur les millésimes 2013, 2014, 2015, 2016.” Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2016, avec des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution. Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges bien mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Le 2014, est un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche, de belle évolution.  Excellente cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux.

Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site personnel : www.chateau-closdesprince.fr

Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit et dès 1988, la société s’est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l’environnement (certification HVE 3 ). Jean-Pierre Toxé nous parle “d’une belle vendange 2018, d’une jolie récolte homogène. Nous proposons de nombreux millésimes, dont le dernier est le 2016. Il a une structure tannique plus marqué, bien dosé, il est élégant avec des arômes de mûre et de cassis. Il a d’ailleurs eu une médaille d’Or au Concours de Mâcon 2018. Nous proposons à la vente, pour le Château Franc Lartigue, les millésimes 2013 à 2016, et pour le Château Pillebois en vieilles vignes, les millésimes 2014 à 2016 et le tradition 2016, qui a eu une médaille d’Or au Concours Agricole de Paris 2018.” Vous allez apprécier ce Saint-Émilion GC 2015, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets franc et Sauvignon, 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, aux senteurs d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2014, a une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins fondus. Très joli 2013, tout en rondeur, belles nuances aromatiques (cerise noire, cannelle), tout en séduction.  Joli Castillon Côtes de Bordeaux Vieilles Vignes Château Pillebois 2015, d’une belle couleur, corsé, avec une dominante de fruits rouges et une pointe de fumé.

Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
2 la Rouchonne
33330 Vignonet
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site personnel : www.vignobles-petit.com

Domaine de VIAUD


Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels. “Au Domaine de Viaud, Lucette Bielle nous dit que la récolte 2017 a été réduite par le gel, il a fallu procéder à un tri important dans les vignes et au cuvier. Le résultat est satisfaisant, le millésime 2017 est un vin élégant, plus concentré que le 1991 duquel il se rapprocherait. Nous proposons des 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014, 2015, et le 2011 dont une partie (5 à 6000 bouteilles) est commercialisée en Cuvée Spéciale avec une belle étiquette.“ Beau Lalande-de-Pomerol 2016, développe un nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde. Le 2015, d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, est de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. Le 2013, aux notes d’humus et de petits fruits noirs surmûris, de bouche structurée, est un vin charpenté mais tout en rondeur. Le 2012 est dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance. Beau 2010, de couleur pourpre, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007 est parfait actuellement, de bouche corsée, de belle couleur pourpre, ample, épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries, à déboucher sur un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise. Il y a aussi ce 2004, de robe pourpre, avec des nuances de prune et de cassis, aux tanins soyeux, qui est tout en bouche. Le 2003, de bouche persistante avec ces nuances de prune et de fumé, d’une belle harmonie, est un vin structuré et dense, et le 1999, aux senteurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées et giboyeuses, un vin ample, avec des tanins présents et harmonieux, de bouche veloutée.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On est toujours au sommet avec leur superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2016, un vin chaleureux, dense, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), qui allie concentration aromatique, finesse des tanins et structure au palais, avec une délicieuse finale poivrée. Le 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet, de garde, également. Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2016, parfumé, de bouche corsée, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue, un vin charmeur, qui s’accorde parfaitement avec des cailles grillées ou des spaghettis à la bolognaise.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château FAUGAS


Au sommet de son appellation. Cette propriété familiale de 15 ha sur la rive droite de la Garonne perpétue une longue tradition d?excellence, comme en témoigne le Féret dès 1874.
Le Château est une exploitation familiale qui a à cœur de perpétuer une tradition de qualité et d?excellence. Il appartient depuis plus d?un siècle à la famille Thial de Bordenave-Berckmans. À la tête du Château Madame Marie-Pascale Berckmans et à ses côtés son neveu Monsieur Hugues Hardy.
Son terroir de coteaux argilo-calcaires est complanté de cépages nobles Sémillon et Sauvignon pour le blanc, Merlot, Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon pour le rouge.
Les vins rouges représentent 13 ha et produisent 65 tonneaux soit un rendement de 45 hl par ha. Les vins blancs, quant à eux représentent 2 ha produisant 6 tonneaux soit un très petit rendement de 27 hl par ha. Les sols argilo-calcaires sont orientés vers le sud.

?Fort d?une expérience en agriculture raisonnée depuis 15 ans, nous n?utilisons pas de désherbants chimiques, travaillons le sol et maîtrisons l?enherbement. Le Château Faugas est aujourd?hui reconnu pour son engagement avec l?attribution par le ministère de l?Agriculture de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE).
Cette certification permet de valoriser les efforts menés pour une pratique plus respectueuse de l?environnement et se fonde sur 4 thématiques clés :
- la préservation de la biodiversité,
- la stratégie phytosanitaire,
-la gestion de la fertilisation,
- et la gestion de la ressource en eau.
Il s?agit du niveau le plus élevé en termes de certification environnementale pour les exploitations agricoles.
Ainsi, nous nous engageons à privilégier les actions permettant la préservation et le développement de la biodiversité sur notre vignoble.?



On y élève soigneusement ce Cadillac Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition vieillie en fûts de chêne 2015, avec ces connotations subtiles de griotte et d?humus, associe puissance et distinction en bouche, un vin très bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois, encore jeune mais déjà charmeur, de garde.
Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux rouge 2015, parfumé, charnu et souple, où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, un vin que l?on peut savourer, par exemple, sur des cotelettes d'agneau aux aubergines frites ou un rôti de veau farci aux truffes.
Coup de cœur encore pour ce Cadillac blanc 2016, typé comme il se doit, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, c?est un vin séducteur, ample et long en bouche, avec, en finale des nuances de poire et de musc.


Famille Thial de Bordenave-Berckmans
6, Faugas
33410 Gabarnac
Tél. : 05 56 62 97 62
Email : chateau-faugas@wanadoo.fr


Château CLOS SAINT-EMILION PHILIPPE


Château du GRAND BOS


Classé Premier Grand Vin. André Vincent, tout en restant actif à ses côtés, a transmis à sa fille, Marie Vincent-Rochet, la responsabilité de la Scea du Château du Grand Bos dont elle est gérante et la propriété du Gfa de Gravesaltes, détenteur du foncier.

Pour Marie Vincent-Rochet, ?nous avons eu une très belle vendange en 2018, un peu moins de quantité mais une très belle qualité.
Les vins à la vente en 2019 : nous avons toujours des millésimes anciens pour les amateurs. Le 2016 est extraordinaire, un joli vin bien équilibré, nous le laissons encore vieillir. Le 2015 plait beaucoup, il est charmeur. Nous élevons nos vins 12 mois en barriques dont 1/3 de barriques neuves surtout pour le Château du Grand Bos.
Le Blanc 2017 Vieille France est un vin très agréable, mon père l?a trouvé délicieux, c?est un vin frais, floral, sur le Sémillon. Le Château du Grand Bos Graves Blanc 2017 est encore un peu sur le bois grâce à son élevage en fûts de chêne durant 6 mois pour le Sémillon, le Sauvignon, lui, est élevé en cuves Inox. Nous perpétuons un vrai savoir faire au Château du Grand Bos.
Ma fille Lou s?investit de plus en plus sur le domaine, elle continue son parcours de formation et, en ce moment, termine le Duad.?

On est bien au sommet avec ce superbe Graves rouge 2016, très parfumé au nez (griotte, fumé), il est dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois en bouche, aux tanins fermes mais tout aussi veloutés. Séduisant également, le 2015, de robe soutenue, nez expressif au fruité intense, bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d?une ampleur séduisante. Du volume et de la matière fruité, un vin déjà agréable dans sa jeunesse mais d?un bon potentiel de garde. Le 2014, aux arômes puissants de fruits cuits, d?humus et d?épices, de bouche riche, de très bonne garde. Le 2013, corsé mais tout en rondeur, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un vin très bien équilibré. Beau 2012, un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, au nez de cerise confite et d?humus, de charpente très élégante.
Remarquable 2011, typé, avec des tanins souples et très équilibrés, charnu, dominé par la fraise des bois mûre et l?humus. Le 2010, de couleur intense, dont le bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, de bouche soyeuse, d?une belle persistance aromatique, de garde. Le 2009, est vraiment exceptionnel, charnu, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et bien persistants, qui poursuit son évolution. Très classique, le 2008, de belle robe pourpre, gras et coloré, est intense, de bouche riche, pleine et fondue à la fois, aux tanins présents, de garde. Le 2007, intense en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges surmûris et d'épices, est charnu comme il le faut.
On excite aussi ses papilles avec le Grand Bos Blanc 2016, gras et subtil, riche au nez comme en bouche, dense, vraiment très réussi, où s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, tout en finale.
Quant au 2015, de robe jaune-vert pâle, mêlant une bonne rondeur et un bouquet très aromatique, aux notes de lis et de citron, c?est un vin suave, qui dégage des nuances délicates de pêche et de noix en bouche, d?une belle ampleur.

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Tél. : 05 56 67 39 20
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr
www.vin-grand-bos.com



> Les précédentes éditions

Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018

 



Vignobles GONFRIER


Château TOUR-DU-ROC


Château La ROSE-POURRET


Château HENNEBELLE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château de VIMONT


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Château Les GRAVES


Château BRONDELLE


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château GRAND-MAISON


Château de PANIGON


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château TRONQUOY-LALANDE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château le TUQUET


Domaine de CHEVALIER


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château VALENTIN


Château BERTHENON


Château FONBADET


Château La GALIANE


Château LAFON


Château LESTAGE-DARQUIER


Château BEAUREGARD


Château HAUT-CALENS


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château FONROQUE


Château HAUT-MARBUZET


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château Le MEYNIEU


Château de CRAIN


Château PLANTIER ROSE



DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE GOURON


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE PICHARD


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales